Avec des laïcs fransciscains

Les laïcs franciscains

Des laïcs mariés ou célibataires, sont les témoins et les messagers de la spiritualité de saint François au cœur de la vie familiale, professionnelle et caritative. Ils se retrouvent une fois par mois et sont accompagnés par un frère.

Renseignements :si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter :
Françoise Chassin – ministre régionale
tel : 04 70 98 64 04 – chassin.francoise@orange.fr

Siège social de la Fraternité Franciscaine Séculière :
Couvent des Capucins – 9, Bd Lafayette – 63000 Clermont-Fd.

Frère Esterino Biesuz – assistant spirituel régional
tel : 06 12 88 13 48 – bszesti68@gmail.com

Le journal des laïcs franciscains de la région Auvergne : La harpe !

Harpe n°6 (décembre 2010)
Harpe n°7 (septembre 2011)
Harpe n°8 (janvier 2012) : spécial pèlerinage à Assise !
Harpe n°9 (janvier 2013)
Harpe n°10 (1) (janvier 2014) : nouvelles des frères et soeurs, laïcs et religieux.
Harpe n°10 (2) (janvier 2014) : la prière d’oraison (p.6 et suivantes).
Harpe n°11 (novembre 2014) : le sens de l’engagement comme laïc dans l’Ordre franciscain séculier, nouvelles des frères et soeurs …

« Sainte Elisabeth de Hongrie nous invite à redécouvrir le Christ, à L’aimer et à trouver la vraie justice et l’amour » (Benoît XVI, audience générale 20 octobre 2010)

Homélie de la fête de sainte Elisabeth de Hongrie (17 novembre 2010)

Témoignage de Jocelyne lors de son engagement dans la fraternité séculière (12 juin 2016)

« Le laïc franciscain ? Un paradoxe ! »
Découvrez le portrait_laic_franciscain par Joseph Folliet, «ami» de saint François d’Assise.

La famille de saint François
De la rencontre de François et du pape, en 1209, naquirent ainsi « Ordres » ou « branches » qui, en fidélité active au charisme de François et à l’Evangile, allaient se diversifier tout au cours de l’Histoire. Il s’agit aujourd’hui d’un grand arbre. Toutes ces branches semblent bien enchevêtrées pour qui n’est pas de la famille. Certains de ces groupes sont des ordres religieux canoniquement et historiquement bien établis. D’autres groupes sont moins institutionnels voire occasionnels. Tous forment la « famille franciscaine ».
La famille franciscaine n’est pas une institution juridique, mais une communion spirituelle et fraternelle qui existe, de fait, entre les nombreuses communautés d’inspiration franciscaine, à travers le monde. Elle regroupe des milliers d’hommes et de femmes qui, pour suivre Jésus-Christ, se sont insérés dans l’héritage spirituel et les propositions de vie évangélique formulées au XIIIè siècle par saint François d’Assise.
Aujourd’hui, la Famille franciscaine s’étend au monde entier, en diverses appartenances confessionnelles : Catholiques romaines, Anglicanes, Protestantes, Orthodoxes, et même pour certaines communautés, en regroupant des frères et des sœurs de diverses confessions chrétiennes. En France, la Famille franciscaine désigne ordinairement, mais sans exclusives, les groupes franciscains catholiques.

Quelques chiffres (dans le monde) :
Ordre des Frères mineurs ou Franciscains : 15 030 frères.
Ordre des Frères mineurs conventuels : 4 500 frères.
Ordre des Frères mineurs capucins : 11 092 frères.
Les Clarisses (contemplatives suivant la règle de Ste Claire) : 8 960 soeurs
Sœurs franciscaines : 13 800 religieuses.
L’Ordre Franciscain séculier (O.F.S.) : compte environ 440.000 frères et sœurs laïcs.

Lien :
Famille franciscaine en Francophonie européenne (fr)  http://www.franciscain.net

Pour aller plus loin : wikitau, l’encyclopédie franciscaine libre et gratuite.