Au café chrétien Cappuccino

capuccino

Le Cappuccino, café chrétien
en plein centre ville de Clermont

Le café chrétien Cappuccino,
situé au 14 rue du Port, à Clermont-Ferrand,
est ouvert du mardi au dimanche,
de 14h30 à 18h30.

Une équipe de bénévoles et de frères Capucins vous y accueillent.

Reportage sur KTO, (à partir de la 14è minute de l’émission) à la rencontre du diocèse de Clermont : la lutte contre la solitude.

Faire un don au Cappuccino ! 

Venez pousser la porte et rencontrer les bénévoles et visiteurs du café …

Un local certes petit mais lumineux, tout blanc et pimpant : nous sommes au Cappuccino, nouveau café chrétien récemment ouvert rue du Port. Nous entrons tandis qu’Yvette arrange avec goût des fleurs de saison. Un petit bouquet sur les quatre tables de jardin, autant de touches de couleur pour égayer, à l’instar des photographies choisies comme un hymne à la nature.
Une vitrine ouverte sur la rue : on est à la fois dedans et dehors.

Arrive une dame visiblement habituée des lieux, fort pressée de raconter ses déboires avec ses voisins, les mots se bousculent; déjà installée, elle se sait écoutée. Puis c’est frère Eric qui franchit le seuil et anime aussitôt l’espace de sa haute stature et de son sourire; Laurence et une amie l’accompagnent. Ils prennent place pour une discussion enjouée et ininterrompue, si ce n’est bien sûr par quelques gorgées de …cappuccino !

Au comptoir, nous dégustons un café tandis qu’Any et Jean-François nous relatent la genèse du projet. A l’origine la conjonction de deux désirs : celui de laïcs et des frères capucins d’ouvrir un lieu d’écoute et de parole pour tout un chacun mais avec le souci des personnes désemparées, en mal de relation … Tout de suite, ils ont conscience de la nécessité d’être formés: pas moins d’une année de rencontres mensuelles avant de lancer le projet !

Le ‘noyau dur’ est constitué: six trios de bénévoles, homme et femme, – chacun a conscience de la complémentarité pour répondre aux différentes sensibilités – et frères Eric, Bruno et Yvon, qui se relaient pour une présence régulière.
Any et Dominique montent à l’étage… C’est qu’il y a là un autre trésor, une présence, La Présence, celle du Pain de Vie dans le tabernacle… Quelques-uns montent dans cet oratoire pour se poser en silence, en confiance; beaucoup restent en bas… Toujours le même souci de beauté dans la simplicité: douceur de la pénombre, éclat des dahlias, une icône aux couleurs chatoyantes. Sur l’autel, une prière : « Seigneur ouvre nos cœurs, à la pauvreté. Rends-les sensibles au don de ta présence… » (Huguette le Blanc)

Une heure déjà s’est écoulée ; Cédric et Jacqueline, deux nouveaux bénévoles sont arrivés, les autres sont toujours là, même si les tasses sont vides. Les déboires sont loin, on parle maintenant ‘cuisine’ car Jacqueline ‘régale’ mercredi midi avec …delle paste!
L’enseigne tient sa promesse: une main qui donne, une main qui reçoit. Au Cappuccino, un je-ne-sais-quoi de frais se dégage, le cœur parle derrière la porte toujours grande ouverte.

Ici, tout naturellement, l’autre est un frère en humanité.

Dominique Reboul-Salze et Pascale Etave,
Le Lien, n°128, Noël 2010,
paroisse N.D. de Clermont.