Missions paroissiales

Les frères Capucins en mission parossiale …

Du samedi 10 au dimanche 18 octobre 2015, plusieurs frères étaient en mission paroissiale dans le centre-ville de Bourg-en-Bresse. Les frères Eric, ministre provincial, Raffaele, Esterino et Bernadin ont vécu une semaine partagée entre les visites à domiciles, les témoignages dans les écoles, collège et lycée, la célébration des sacrements, les présences dans les rues de la ville, les veillées de prière, … Beaucoup de belles rencontres.
En conclusion de la semaine, le frère Eric écrivait aux paroissiens : « La semaine missionnaire que nous venons de vivre est belle. Il y a eu la part émergée des rendez-vous prévus et marquants. Et puis il y a eu ce travail de l’Esprit du Seigneur dans bien des cœurs, le cœur de la mission ! Permettre à l’Esprit du Seigneur de parler, aujourd’hui, ici à Bourg-en-Bresse, dans les personnes et les vies de nos proches et de ceux que nous rencontrons : personnes âgées, commerçants, jeunes, adultes, … dans les maisons, les rues, l’église, les bars … Nous avons été témoins de ces cœurs qui se sont ouverts à la présence de Dieu. Nous avons été témoins de ces combats inévitables. Nous avons été témoins des peines et des joies de beaucoup d’entre vous.
Et maintenant, l’élan missionnaire se poursuit. Etre dans la dynamique de la conversion du regard, des paroles, des gestes, ne se fait pas en un jour, ni une semaine. C’est un mouvement de fond qui a pour nom : Jésus, Jésus-Christ, Seigneur, vivant en moi et reconnaissable dans les autres ! Devenir les uns pour les autres, visages de Jésus : voilà la véritable conversion, voilà la sainteté ! »
Cette mission avait été préparée par plusieurs venues des frères : les 11 et 12 octobre 2014, ainsi qu’en mars 2015. A chaque fois, il y eut des rencontres avec les paroissiens, comme ce jeudi 1er octobre, réunissant plus de 80 personnes venues se mettre en « état de missionnaire » et se préparer à l’inconnu des rencontres.

Prochaines missions paroissiales :

Les 20, 21 et 22 novembre 2015, dans le Roannais (paroisse saint Luc en Val de Reins – Amplepuis),
Du 6 au 13 mars 2016, à Lyon (paroisse de la Rédemption – Saint Joseph).

La mission paroissiale en quelques mots !

L’Eglise en parle ! « La méthode de la mission chrétienne n’est pas le prosélytisme, mais celle de la flamme partagée qui réchauffe l’âme. » (Pape François, dimanche 20 octobre 2013)
« Ce serait une erreur d’imposer quoi que ce soit à la conscience de nos frères. Mais c’est tout autre chose de proposer à cette conscience la vérité évangélique et le salut en Jésus-Christ en pleine clarté et dans le respect absolu des options libres qu’elle fera : loin d’être un attentat à la liberté religieuse, c’est un hommage à cette liberté. » (Paul VI, Evangelii Nuntiandi)
« Nous devons avoir le courage et la joie de proposer, avec respect, la rencontre avec le Christ, de nous faire porteurs de son Evangile. Souvent, nous voyons que ce sont la violence, le mensonge et l’erreur qui sont mis en relief et proposés. Il est urgent de faire resplendir à notre époque la bonne vie de l’Evangile. » (Pape François, message pour la Journée Mondiale des missions, 2013).

Les missions réalisées en 2014 :
en mars, dans le Roannais (paroisse saint Luc en Val de Reins – Amplepuis),
en juin, dans le Puy-de-Dôme (paroisse saint Romain du Val d’Allier). Témoignage.
en novembre dans le Roannais (paroisse saint Luc en Val de Reins – Amplepuis) avec les jeunes de l’ESM, Ecole d’Evangélisation de la communauté de l’Emmanuel de Paray-le-Monial.

Les missions réalisées en 2013 :

SONY DSCDu samedi 23 novembre au dimanche 1er décembre, paroisse Saint Colomban du Val d’Europe, autour du parc Disneyland (diocèse de Meaux). Durant huit jours, les frères ont visité des familles (dans les onze communes de la paroisses) et ont été accueilli pour la nuit dans plus de 25 familles. Ils ont rencontré des malades (hôpital de Jossigny) et des personnes âgées (Serris), des enfants et adolescents (Villeneuve-le-Comte). Ils ont prié quotidiennement (Magny-le-Hongre), chanté et veillé, invitant chacun au voyage intérieur par l’oraison, notamment lors de la veillée des jeunes le vendredi soir (Coupevray). Ils ont joué au foot avec les jeunes de l’aumônerie (Bailly-Romainvilliers). Des centaines de visages rencontrés, des souffrances et des joies partagées, Jésus annoncé et accueilli. Dieu est, cela suffit ! Merci au curé de la paroisse, à l’équipe des prêtres et aux laïcs si accueillants du Val d’Europe.

Du mardi 3 décembre au dimanche 8 décembre, paroisse de Bailly et de Noisy (diocèse de Versailles).
« Je ne me sentais pas concernée par la mission … et pourtant ! » (témoignage après la mission à Bailly et Noisy, dans les Yvelines).
Demandez le programme de la mission, heure par heure ! Et lancez-vous dans la mission avec la video :

L’annonce de la mission :

Les dernières missions réalisées avec les frères Capucins :

Du vendredi 15 au dimanche 17 février 2013, 5 frères ont répondu à l’invitation de la communauté paroissiale des Portes de la Brie – communautés catholiques du Val d’Europe (autour du parc Disneyland). Deux jours : « Venez et voyez« .

Du mardi 27 mars au dimanche 1er avril 2012 : «Carême en mission» à la paroisse de Chatou (diocèse de Versailles). Rencontre des jeunes, veillées (la spiritualité franciscaine, l’économie, une prière pour la vie, les jeunes dans la joie, le Padre Pio témoin de l’Amour crucifié), visites à domiciles, journée du Pardon … Video avant la veillée de louange. Echos de la mission … visuel_capucin
Libres propos du Père Bruno Valentin curé de Chatou.

Les samedi 17 et dimanche 18 mars 2012 : «Qui nous fera voir le bonheur ?» sur les paroisses de Jons, Jonage, Pusignan (diocèse de Lyon), pour la 3è année consécutive,
La mission en images
Un témoignage sur la prière

Qu’est-ce qu’une mission paroissiale ?

La vie paroissiale, comme cela se repère aussi dans la vie personnelle, a besoin de temps ordinaires et de temps forts de formation, de recueillement et de moments conviviaux pour redécouvrir le force et la radicalité de l’Evangile. La mission paroissiale est un temps qui est offert pour approfondir sa foi, nourrir sa vie de prière et resserrer les liens fraternels entre les membres de la paroisse.
La mission paroissiale vise donc les membres de la paroisse pour les aider à s’enraciner dans la Christ mais aussi poursuit une visée d’évangélisation au-delà, en cherchant à aller à la rencontre des autres.

Objectifs de la mission ?

Un des objectifs de la mission est de permettre à chacun de retrouver et de nourrir la dignité et la joie d’être baptisé.
Un autre objectif est de favoriser la collaboration entre les acteurs des différents services de la vie paroissiale.
Egalement, il s’agit de s’encourager et, ensemble, de trouver des chemins concrets pour rendre compte de la foi en Christ à ceux qui ne le connaissent pas.
Pour les plus jeunes, il s’agit de leur faire rencontrer des témoins pour les fortifier dans la foi et leur faire réfléchir à la manière de s’engager pour Jésus (travail, famille, vocation …).

Déroulement de la mission ?

La mission favorisera l’alternance de temps de formation (sur les points essentiels de la vie chrétienne) et de célébrations des sacrements (Réconciliation et Eucharistie), au cours d’une veillée ouverte à tous ou de veillées spécifiques selon les âges. La présence de reliques de saint Pio de Pietrlecina (apôtre de la Miéséricorde et de la prière) peut être envisagée.
Elle cherchera à rencontrer séparément et/ou ensemble les différentes générations présentes sur la paroisse.
Elle favorisera les visites à domiciles (personnes âgées ou malades, familles ayant fait baptiser un enfant ou ayant eu un deuil dans l’année, personnes en faisant la demande …).
La prière liturgique (laudes ou vêpres) pourra être proposée à toute la communauté.
La mission pourra durer 24h (du samedi midi au dimanche midi) ou plusieurs jours.

Une collaboration à mettre en place !

Une mission se prépare avec ceux qui en font la demande (le curé et son équipe d’animation paroissiale) et les frères Capucins qui participeront à son animation. Il s’agit d’identifier les besoins auxquels la mission veut répondre, les forces humaines connues ou nouvelles qui pourront la mettre en œuvre.
Le souci de toute préparation et de toute mission demeure l’évangélisation avec comme conséquence possible et logique : la conversion personnelle qui débouche sur la prise de conscience de la responsabilité des chrétiens. Une communauté chrétienne doit se construire, d’où la nécessité de faire définir par elle les urgences et les points sur lesquels il faudra insister.
Il pourra y avoir la mise en place de petites « commissions » (veillée, visites à domicile, …) qui porteront chacune la préparation d’un temps de la mission.

Fr. Eric, ofm cap, le 29 avril 2012