Vie quotidienne

Les frères capucins observent la Règle de saint François d’Assise. Leur tradition les appelle à vivre à la fois les exigences de la vie contemplative et de la vie apostolique. Leurs activités diverses les conduisent dans tous les milieux sociaux. La solidarité avec les pauvres et les petits est un des choix privilégiés de leur engagement.

Les frères qui sont à Clermont font partie de la province des Capucins de France. Celle-ci comprend une vingtaine d’implantations, avec des missions variées (lieu de pèlerinage à Blois, fraternité d’insertion en milieu populaire à Montpellier et à Villeneuve-Saint-Georges, fraternité de formation à Strasbourg, présence en Algérie …). Appelés à être « porteurs de paix et de joie » partout où ils sont, des frères quittent leurs pays pour participer à la mission de l’Eglise, notamment en Afrique. La province de France est particulièrement en lien avec les frères présents à Madagascar, en Ethiopie, au Tchad, en Centrafrique, en Turquie. Elle a un lien de collaboration avec la province du Tamil Nadu, en Inde.

Cinq frères forment aujourd’hui la communauté de Clermont : plusieurs fois par jour, ils se retrouvent pour la prière de l’Eglise et l’Eucharistie, chaque soir, à 19 heures, ainsi que pour des temps d’échanges réguliers (chapitre local). Les frères se partagent les tâches matérielles de la vie quotidienne et ont des apostolats à l’extérieur (voir ci-dessous : une présence apostolique).

Horaires d’une journée

DSC_000406 h 30 office des lectures
06 h 50 oraison
07 h 40 Angelus et office de Laudes (petit-déjeuner en libre-service)
08 h 00 activités communautaires ou apostoliques, études
12 h 00 Angelus et office du Milieu du jour, suivi du déjeuner
14 h 00 activités communautaires ou apostoliques
18 h 30 Angelus et office de Vêpres (18h15 les dimanches et fêtes)
19 h 00 messe conventuelle
20 h 00 dîner
20 h 40 office de Complies

Une fidélité dans la prière

Saint François souhaitait que toute la vie des frères trouve son âme dans la prière qui alimente la vie spirituelle, personnelle et fraternelle. Au cœur de la ville de Clermont-Ferrand, nous sommes heureux d’ouvrir les richesses de cette vie de prière à toutes celles et tous ceux qui souhaitent en bénéficier.

La Liturgie des Heures, l’Office divin, est une réponse aux recommandations des apôtres : « Priez sans cesse ». Elle est la prière publique de l’Eglise dans laquelle les fidèles (clercs, consacrés et laïcs) louent Dieu et intercèdent pour tous les hommes. L’oraison est la prière de l’enfant de Dieu, du pécheur pardonné qui accueille l’amour dont il est aimé et qui veut y répondre en aimant plus encore. Elle est un regard de foi fixé sur Jésus, une écoute intérieure de la Parole de Dieu, un amour silencieux. Elle réalise notre union au Christ dans la mesure où elle nous fait participer à son mystère.

La chapelle du boulevard Lafayette est ouverte toute la journée pour ceux qui désirent prendre un temps de prière. Des intentions de prière peuvent être déposées. Une adoration eucharistique est proposée tous les vendredis.

Les frères prêtres sont disponibles chaque jour (du mardi au samedi) pour accueillir les personnes qui désirent vivre le sacrement de la Réconciliation. Ils assurent également l’aumônerie du monastère des Clarisses capucines de Chamalières.

Une présence apostolique

L’Esprit Saint a suscité saint François et sa Fraternité apostolique pour répondre aux nécessités les plus urgentesIMG_2191-leveled de l’époque et mettre ses forces au service de la mission de l’Eglise. Les frères Capucins exercent l’activité propre aux religieux dits « apostoliques ». Ce ministère comporte :
–  les célébrations de l’Eucharistie et du sacrement de la Réconciliation,
– l’accompagnement de groupes de laïcs : spiritualité franciscaine, Equipe Notre-Dame, scoutisme, jeunesse franciscaine …
– la participation active à des organismes caritatifs tels que le Secours Catholique, l’Accueil de jour …
– la disponibilité aux besoins de l’Eglise locale pour exercer un ministère en paroisse ou en aumônerie (prison, hôpital).
Les ministères des frères peuvent se situer sur le plan international, hors du diocèse et dans le diocèse.