Fresques de la Miséricorde Divine

Les fresques de la chapelle des Capucins de Clermont

Portail de sortie

Paolo Ormando, iconographe italien, est venu à deux reprises (juin 2007 et juin 2008) à Clermont-Ferrand, peindre des scènes d’Evangile illustrant la miséricorde de Dieu ainsi que des saints franciscains et la fresque de Notre-Dame des Anges au-dessus du portail d’entrée. Il a également réalisé un Christ de la Miséricorde qui a été béni au cours de la messe de Pâques de l’année 2010.

Les fresques : un cheminement dans la foi avec les saints :
Du portail au tabernacle : le Corps mystique en marche
(homélie de la fête de la Toussaint 2012, frère Eric)

Le Christ de la miséricorde : méditation devant le Christ de la Miséricorde.

Les fresques de la miséricorde divine : méditations devant les scènes évangéliques.

Le Père miséricordieux (parabole de l’enfant prodigue)
« Qui me voit, voit le Père ». C’est pourquoi sur la fresque, le père de la parabole a les traits de Jésus-Christ, icône de Dieu riche en miséricorde.
Figures de sainteté : saint Bernard de Corleone (capucin) et bienheureux Luchese et son épouse Bonadonna (laïcs de l’ordre franciscain séculier)

La pécheresse pardonnée
Prosternée devant Jésus, la pécheresse lève timidement les yeux. Elle s’apprête à laver les pieds du Seigneur avec les larmes de son repentir et un parfum …
Figures de sainteté : sainte Marguerite de Cortone et sainte Angèle de Foligno (ordre franciscain séculier)

La brebis retrouvée
En haut de la fresque, le troupeau paît sur une montagne verdoyante et se repose. On y voit une des images du Royaume, telle que l’évoque …
Figures de sainteté : saint Jean-Marie Vianney (ordre franciscain séculier) et saint Léopold Mandic (capucin)

La brebis perdue
Suivant l’enseignement des Pères de l’Eglise, le Samaritain sur la fresque porte les traits du Christ. Ne s’est-il pas fait le prochain de l’homme …
Figures de sainteté : saint Nicolas de Gesturi (capucin) et sainte Véronique Giuliani (clarisse capucine)